La Fabrique des Cultures

Inventons la Métropole du Grand Paris

Programme  

équipement culturel intégrant un pôle image augmenté, une halle événementielle, une école de formation artistique Grand Paris Schola, des galeries, installations sportives indoor et outdoor, pépinière d’entreprise et coworking, serre agricole, restauration, commerces, et logements

Lieu
Halles Babcock (La Courneuve)
Année
2017
Maîtrise d’ouvrage
Etat, Métropole du Grand Paris, Société du Grand Paris
Mandataire : Compagnie de Phalsbourg, Codeurs et Compagnie, Emerige
Maîtrise d’œuvre
Dominique Perrault Architecture / Encore Heureux / Après la Pluie (paysagistes) / Sinteo (BET) / Citec

Exploitants

Etoile Cinémas / Yes We Camp –activation / Intencity – pépinière entreprises / Le Five – exploitant sportif / Urbagri – agriculture urbaine  Freegan Pony - restaurant freegan / Enlarge Your Paris – médias / Appear Here, Beer Fabrique, Café Lomi, Virtual Room 

Partenaires

3e scène de l’Opéra de Paris, Théâtre National de l’Odéon, CPGA, Ecole La Femis

Surface
51 864 m2
Mission Earnest
AMO Programmation, Coordination et récit de projet
Etat du projet

Projet lauréat

Unique dans le Grand Paris, la Fabrique des Cultures s’illustre par des espaces évolutifs, tour à tour investis par les répétitions d’une compagnie nationale, la confection d’un décor, ou les représentations d’un festival local. Attentive aux pulsations de son territoire, ses activités débordent la notion passive de « spectateur », pour impliquer directement la population locale dans son fonctionnement quotidien. La mémoire industrielle et la majesté des volumes de Babcock inspirent notre approche programmatique: des volumes capables mutualisés, pour repenser les typologies traditionnelles, qu’elles soient culturelles et sportives, tertiaires, d’enseignement, résidentielles ou commerciales.

La stratégie de programmation pensée par EARNEST répond à la fois aux enjeux formulés par Plaine Commune, aux besoins recensés à l’échelle locale, et à une demande d’espaces supplémentaires de la part d’institutions culturelles désireuses de s’investir dans une démarche « hors les murs ». Malgré les délais du concours, notre équipe a pris le temps d’écouter de nombreuses figures du monde de la culture, à la rencontre des personnalités qui vivent ce territoire au quotidien. Cette démarche nous a conduit à intégrer, et amplifier, des initiatives portées par Plaine Commune en résonnance directe avec notre objectif d’éducation artistique et culturelle : le Pôle Image en gestation, et la collection départementale d’art contemporain de la Seine-Saint-Denis. A l’échelle plus fine, ces entretiens nous ont permis de mesurer l’incroyable richesse du tissu associatif (socio-culturel, sportif...) et institutionnel (Centre Jean Houdremont, Maison des Jonglages, MC93, CRR93...), et d’identifier une série de besoins en surfaces ou activités pouvant être mutualisés avec les programmes portés par les exploitants de long terme du projet.

Enfin, EARNEST a coordonné la stratégie de phasage du projet, autour de trois objectifs : révéler le patrimoine industriel avant sa reconversion, activer l’espace par un auto-village, et préfigurer le projet par des usages temporaires à tester dans le temps.

© Dominique Perrault Architecture et Encore Heureux